Narconon International Drug Rehab and Education Services
Drug Rehabilitation and Education Centers Around the World Centres de réadaptation, réhabilitation, prévention et éducation sur les drogues prévention des drogues Programme Narconon de réhabilitation et réadaptation des drogues


Subscribe to our
e-newsletter!
Enter email here:



Infos sur le crack

crack cocaineQu’est-ce que le crack?

La substance hydrochloride de cocaïne est couramment connue sous le nom de cocaïne. Certains consommateurs utilisent un procédé chimique afin d’éliminer l’hydrochloride. Ce procédé s’appelle le “freebasing” et donne une drogue plus puissante. Le crack est une forme solidifiée de la cocaïne freebase. On l’appelle « crack » parce qu’il craque lorsque réchauffé et fumé.

La nouveauté du crack

How crack is packagedComme le crack est une forme préparée du freebase, le cocaïnomane n’a pas besoin d’acheter d’équipement ou d’entrer en contact avec des produits chimiques explosifs pour fabriquer du freebase. Le crack est en général vendu dans des sacs plastiques ou des ampoules, en petites quantités, c’est-à-dire en général 300-500mg à la fois, l’équivalent de deux ou trois inhalations.
Traditionnellement, la cocaïne était la drogue de l’homme riche car elle coûtait en effet très chère.
 
De nos jours, le crack est vendu à un si petit prix que même les adolescents peuvent se le permettre. Mais bien sûr, une fois accoutumé, la consommation augmente et par conséquent les frais.

Les effets nuisibles du crack

Comme pour toute autre drogue illicite, l’apparence peut être trompeuse. Il est difficile de prédire les effets nuisibles car tous les ingrédients ne sont pas connus. Des effets nuisibles graves sont rapportés que l’on ait utilisé le crack une ou cent fois. Pas besoin d’une surdose pour mourir.
Par ailleurs, si la première expérience mène à une consommation continue, d’autres effets nuisibles se manifestent, dont la tolérance rapide du crack, l’accoutumance et tous les problèmes sociaux connexes à une toxicomanie chère. Quelle que soit la dose, ces troubles peuvent se manifester :
    ~Arythmie
    ~Crise cardiaque
    ~Elévation soudaine et forte de la pression artérielle
    ~Hypoplexie
    ~Extrême dépression
    ~Comportement suicidaire 

Consommation du crack

crackOn le consomme de la même façon que le freebase, en plaçant la substance sur une pipe en verre (ou une pipe de hasch) et un crible à mailles fines, puis on le chauffe ;  les vapeurs sont ensuite aspirées, puis absorbées dans le sang et transportées au cerveau en 10-15 secondes. Une dose inhalée produira une intoxication qui durera en général entre 10 et 15 minutes.  

Information drogues Narconon International

Back to Top