Narconon International Drug Rehab and Education Services
Drug Rehabilitation and Education Centers Around the World Centres de réadaptation, réhabilitation, prévention et éducation sur les drogues prévention des drogues Programme Narconon de réhabilitation et réadaptation des drogues


Subscribe to our
e-newsletter!
Enter email here:




Perspective d’un spécialiste de la toxicomanie

Alfonzo Paredes, médecin généraliste


Dr. Alfonzo Paredes speaks reviews the Narconon program

« Je souhaite vous exprimer mon
opinion sur Narconon en tant
que programme de réadaptation
des personnes dépendantes
des drogues ou de l’alcool.




En tant que conseiller de Narconon®, j’ai eu la possibilité d’étudier le programme et de discuter avec le personnel et certains des clients. Je l’ai fait conformément à l’ntérêt professionnel que je porte aux méthodes médicales et sociales de traitement des comportements liés à la dépendance. Durant ma carrière professionnelle, j’ai effectué des études sur les traitements de l’alcoolisme et de la toxicomanie. J’ai publié ou co-publié plus de cent articles dans des journaux scientifiques sur ces sujets. J’ai également été responsable de recherches administratives et de programmes de traitement dans des institutions et au niveau national. D’ailleurs, j’ai également effectué des recherches et me suis intéressé aux aspects culturels liés à la consommation d’alcool et de substances psychoactives chez les Indiens du Sud-Ouest américain et chez les Tarahumara, un groupe aborigène d’Amérique du Nord. Je me considère donc qualifié pour fournir une évaluation compétente de Narconon.

Le programme de Narconon offre plusieurs aspects qui, à mon avis, justifient sa mise en œuvre. Une importante facette du programme est l’application systématique de techniques d’amélioration de la communication et des relations humaines chez des personnes dépendantes de l’alcool et/ou des drogues. Ses techniques couvrent également les valeurs personnelles, l’intégrité et certains principes d’éthique générale. Cet aspect du programme est basé sur la méthodologie de M. L. Ron Hubbard. Cette méthode, à mon avis, est essentielle lors du traitement de personnes affligées de troubles de dépendance. Bien que les professionnels notent souvent que la dépendance ne doit pas être jugée de manière moraliste, il n’y a aucun doute que le système normatif des patients dépendants doit être restructuré afin d’attaquer le noyau du problème.
 
Les toxicomanes ont tendance à subordonner les valeurs fondamentales de la vie, telles que le travail, les relations familiales et les responsabilités envers la communauté, à l’ingestion et l’abus de l’alcool et/ou des drogues. L’irresponsabilité sociale et le comportement criminel sont les compagnons fréquents de la toxicomanie et de l’alcoolisme. Les efforts de réhabilitation d’un système normatif fonctionnel, comme  en témoigne le programme de Narconon, devraient donner suite à des résultats favorables.  Narconon démontre également que la mise en œuvre de cette approche peut s’effectuer avec compassion, empathie et respect du toxicomane. J’estime que le sevrage sans substitut de drogue de Narconon est solide et sain. Tous les patients qui participent au programme de Narconon sont examinés par un médecin avant leur admission. Si une personne exhibe des signes de manque sévères nécessitant une désintoxication en milieu médical, elle n’est pas acceptée avant d’avoir suivi en premier un traitement médical dans un centre approprié. Le programme de Narconon prend donc en charge les aspects du sevrage traitables par la nutrition et les soins thérapeutiques de soutien. Il est bien connu que seul un petit pourcentage des patients en sevrage de l’alcool ou des stupéfiants nécessitent des médicaments de substitution ou un traitement en milieu médical. Autrement, les alcooliques épuiseraient vite les ressources médicales disponibles et les programmes sociaux de désintoxication n’existeraient pas. Narconon use à bon escient de suppléments nutritifs et de la diététique.

L’on pourrait penser que la dépendance et la toxicomanie sont principalement des problèmes médicaux, mais un examen approfondi de la question ne soutient pas ce point de vue. Les gens sont introduites à l’alcool et aux drogues par leurs pairs en milieu social, et le maintien de la dépendance s’effectue à l’aide de réseaux sociaux irréguliers. En sus, les centres médicaux n’ont pas en général l’expérience nécessaire pour aborder les nombreux aspects psychosociaux de l’alcoolisme et de la toxicomanie. Par conséquent les programmes sociaux comme celui de Narconon méritent une mise en place à grande échelle afin de fournir les ressources nécessaires pour combattre les problèmes liés aux drogues.

Il n’existe aucune drogue thérapeutique qui puisse remplacer ces approches comportementales. De plus, la profession médicale est  submergée de problèmes strictement médicaux et ne peut donc être la seule à se charger du problème de la toxicomanie et de l’alcoolisme. D’autres programmes: les Douze Etapes, communautés thérapeutiques, la thérapie cognitive et le reconditionnement comportemental, ont tous un rôle à jouer dans le secteur du traitement de la dépendance et des troubles connexes. Narconon constitue donc une ressource précieuse, une option utile supplémentaire au service des toxicomanes et de leurs familles. Enfin, et ce qui est tout aussi important, rien dans le programme de Narconon ne présente de risque pour la santé des participants à risque.

J’ai exprimé des commentaires généraux sur les mérites du programme. Je répondrai volontiers à toute question concernant chaque aspect spécifique de l’approche de Narconon. »

Sincères salutations,

Alfonzo Paredes, médecin généraliste, Professeur de psychiatrie de l’Ecole de Médecine de l’UCLA


Dr. Paredes, diplômé en psychiatrie et neurologie de l’Université de l’Ecole de Médecine de Mexico en 1951. Il a effectué un internat à l’hôpital St. Joseph à Kansas City, dans le Missouri, puis à l’Université du Kansas, à l’Université de Maryland et à l’Université d’Oklahoma en tant que psychiatre. Il est membre de douzaines de différentes organisations professionnelles et écrit régulièrement des critiques dans diverses publications en sus d’avoir rédigé lui-même plus de cent articles et études.
Additional Links






























Narconon has demonstrated that this redefinition of the normative system of addicts is possible to implement with empathy, compassion, and respect for the addict.





























 Narconon in turn constitutes a valuable resource that adds one more useful option available to the addicts and their families.





























Back to Top