Narconon International Drug Rehab and Education Services
Drug Rehabilitation and Education Centers Around the World Centres de réadaptation, réhabilitation, prévention et éducation sur les drogues prévention des drogues Programme Narconon de réhabilitation et réadaptation des drogues


Subscribe to our
e-newsletter!
Enter email here:



Réaction de parents

L’abus des drogues affecte plus que la vie du toxicomane. Les parents désespèrent souvent de pouvoir aider leur fils ou leur fille, par conséquent, lorsqu’un étudiant termine le programme Narconon, le succès des parents est presque aussi important que celui de l’étudiant. 

"Le 28 avril 2000, nous avons assisté à la cérémonie de remise de diplôme de notre fils à Narconon. Un évènement qui sera à jamais gravé dans notre mémoire, la renaissance de notre enfant. Cela faisait tellement longtemps que nous ne l’avions pas vu sous l’emprise des drogues ou de l’alcool, que nous avions du mal à le reconnaître. Il nous semblait tellement bien, calme et composé. Nous nous étions demandé pendant des années si nous allions revoir un jour notre “vrai” fils. Nous avons rencontré tellement de gens ce soir-là et nous ne nous rappelons pas de tous les noms, mais nous souhaitons remercier chaque personne qui a investi du temps et des efforts à aider mon fils. Vos efforts sont probablement la raison pour laquelle notre fils a décidé de changer, car tous les autres efforts de ces dernières années n’avaient mené à rien. Vous lui avez véritablement sauvé la vie ! Nous ne vous oublierons jamais, ni votre merveilleux travail. Nous vous remercions de tout notre cœur."


"Mon fils était un enfant intelligent et plein de talent. Il avait appris à jouer de la guitare, à peindre et à dessiner. Durant l’adolescence, quelque chose est arrivé à cet enfant intelligent et capable. J’ai découvert  plus tard qu’il prenait des drogues et il a tout juste fini l’école secondaire. Il était incapable de garder un emploi et son seul soutien financier venait de sa famille "qui lui donnait de l’argent pour s’en débarrasser". Ceci dura douze ans, il gaspillait sa vie et la ruinait pour les autres aussi. Après de nombreux "programmes de réadaptation", j’ai découvert Narconon. Nous l’y avons conduit, il était émacié et "au bout du rouleau". En peu de temps il a retrouvé la santé et est redevenu lui-même. Et le plus important, il était libéré des drogues. Mon fils a maintenant sa propre petite famille. Il aide maintenant d’autres personnes à retrouver leur propre estime et à se libérer de l’emprise des stupéfiants. Mon fils et moi n’avons jamais été aussi proches ou eu d’aussi bons rapports. Non seulement Narconon m’a redonné mon fils, mais j’ai maintenant un très bon ami. Je ne sais comment exprimer ce que Narconon a fait pour ma famille".



"Mon fils et moi avons parlé de nos expériences tristes et joyeuses des deux dernières années. Nous ferons tous deux tout ce que nous pouvons afin de supporter les efforts de Narconon.

Lorsque j’ai reçu la brochure de Narconon quatre mois plus tôt, je l’ai rangée dans le tiroir de mon bureau (au cas où) mais je ne pensais pas que mon fils aurait de nouveau de sérieux problèmes. Après tout, il avait passé un tiers de cette année-là, plus de quatre mois, dans deux des meilleurs hôpitaux de la région. Avec les soins de spécialistes, cela m’avait coûté 700 dollars par jour; donc, ayant reçu les meilleurs traitements possibles, tout allait bien aller, n’est-ce pas ? Eh bien non ! J’ai appris rapidement que le traitement qu’il avait reçu lui "avait été fait", et non pas qu’il l’avait fait lui.

Lorsque j’ai lu ses notes médicales et étudié les médicaments qu’on lui avait prescrits, je me suis rendu compte que ses soins avaient été inconsistants et aléatoires. Cela m’a aidé à comprendre pourquoi il ne voulait plus se soumettre à une autre forme d’institutionnalisation, quelle qu’elle soit. Mais quand il a compris qu’on ne lui administrerait aucune drogue, médicale ou non, il a enfin accepté d’essayer le programme de Narconon.

Je me dois de vous remercier et de remercier le personnel pour toute l’aide au téléphone avant même qu’il n’arrive. Le fait que vous ayez fait l’effort de communiquer avec moi continuellement durant son traitement m’a rassuré ; je savais que tout allait bien se passer. Ma visite durant son séjour et l’aide que vous m’avez donnée afin de présenter son succès a impressionné le tribunal. Ils ont même fait une demande d’informations sur le programme.

Alors que mon fils et moi planifions son éducation, je voulais vous dire combien j’appréciais les bienfaits du programme de Narconon. Je vous remercie encore d’avoir aidé mon fils à redécouvrir la vie et de m’avoir redonné mon fils."

Back to Top